ATELIERS

Eoliharpe souhaite permettre à un public d'initiés et de non initiés d'explorer la voix sous toutes ses formes et à travers des pratiques différentes. Depuis une vingtaine d'années, des ateliers de chant hebdomadaires réguliers, des stages ainsi que que des chorales sont proposées pour le plaisir de chanter ensemble, de prendre confiance en soi et de jouer avec sa voix, d'exprimer des émotions avec la voix humaine. Des stages de Yoga, chant et land art sont également proposés chaque année en mai et juillet, en Grèce avec l'association L'art de semer.

Claire Bossé

 

Elle chante principalement la poésie, en français et en arabe. Ayant commencé par le chant lyrique et après avoir participé  à des projets artistiques variés, Claire est aujourd’hui séduite par toutes les formes poétiques du chant. Elle considère la voix comme l’expression de soi même et un outil avec  lequel elle aime jouer et expérimenter. Menés par Claire Bossé, ces simples ateliers de technique vocale sont devenus aujourd'hui des ateliers d'explorations vocale et d'improvisation très colorés par le travail du Royhart.

 

Atelier Vocal ouvert à tous

" Respirer, ouvrir des espaces et chanter.  Décrocher du quotidien, se rencontrer soi même et les autres, autour du son. La Voix et l'Être sont au coeur de notre proposition artistique dans laquelle chants polyphoniques du monde et travail de création se conjuguent."

Maison de quartier Marcelle Menet:

Mardi 12h15-13h45 / Mardi 18h30-20h.

Gennes

Lundi de 12h15- 13h30

 

 

Voix et estime de soi

Avec les associations du CESAME (Centre de Santé Mental Angevin), l'ESCA'L (service de sport, culture et loisirs pour personnes handicapées) et le SESSAD (Service d'Education Spécial et de Soin à Domicile, groupe d'adolescentes)

 

Création d'une lecture musicale

HILIIN MAYA; une lecture musicale avec des chanteuses matrices et une comédienne, Maryse Pauleau

 


Projet En chemin vers la Source.

 

 

 

Historique

 

Depuis 15 ans, parallèlement à mon travail d'artiste chanteuse, je mets en place des ateliers vocaux.

 

De simple cours de chant (cours individuels et cours de chant collectif) que j'appelais à l'époque, cours de technique vocale. J'avais l'ambition d'apprendre à chanter aux personnes qui participaient à mes cours (j'appelais aussi cela des cours).

 

Puis, Je traversai une crise de doute total très forte par rapport à ma voix, des questionnements, des envies d'arrêter de chanter. Et pour cause, je sortais de mes concerts la voix cassée, abimée. Mes cours, je les terminais épuisée mais aussi avec cette question récurrente : comment pouvais-je donner des cours alors que je rencontrais moi personnellement de telles difficultés.

 

C'est au contact du Royhart et de mon professeur Ulrich Bardford et de la chanteuse chilienne Gabriela barrenéchéa que je découvris le chemin d'une liberté vocale. Après les nombreux stages (plus de 360 heures de stages de Royhart) auprès de mon complice Ulrich, ma voix et tout ce qui en découlait c'est à dire pratique et pédagogie prirent un grand virage. Mes ateliers ont commencé à prendre une tout autre forme.

 

 

Avec le Royhart, mes diverses propositions pédagogiques prenaient alors un nouveau sens. Je pouvais vivre et aller encore plus loin dans mon exploration vocale et intime c'est là que mes spectacles et ma posture sur scène ont totalement changé. De spectacles écrits figés (je dis cela aujourd’hui) je me suis orienté vers des performances, des spectacle avec des espaces d'improvisations qui en fonction de mon état changeraient. C'est aussi à ce moment-là que se renforça mon assurance et ma confiance dans mes choix artistiques. Bien sûr le doute y surgit régulièrement et cela est bon.

 

Jouer avec sa voix, connecter sa voix à son état, oser sa voix, tout cela aboutissait vraiment à une prise de conscience de l' être et donc ne pouvait qu'aider à donner, redonner, renforcer la confiance et l'estime de soi.

 

Ainsi à partir de ce moment là, j'acceptais des ateliers de chants auprès de publics différents.

 

En effet la ville d'Angers me proposa d'intervenir durant deux années aux ateliers Gaubourg ; c'est à dire auprès de public en grosse difficultés psychiatriques. C'est donc à raison de 4 heures par semaines (2 séances de deux heures par semaine)que j'accompagnais ces personnes.

 

L'atelier consistait en échauffement, relaxation, lâcher la voix. Puis un temps d'apprentissage de chants du monde en fonction des envies des personnes. Avec ce public, j'ai exploré de nouvelles formes de jeux vocaux, de bruitages, d'ambiances, d'improvisations. En partenariat avec une plasticienne nous avons tenté des transversalité ; improviser à partir de tableaux. Tous ces exercices permettaient l'ouverture vers l'imaginaire, la créativité et libérait la voix, le souffle et bien sûr l'esprit. En aucun cas ces exercices se voulaient thérapeutiques. Ils étaient des espaces qui pouvaient permettre un mieux être, des moments entre parenthèses, de rires aussi au milieu des angoisses quotidiennes des personnes. Des espace aérés, des bouffées d'air.....

 

Depuis deux ans, je participe à des ateliers au CESAME à Angers en transversalité cette année, avec les arts plastiques. Nous tentons des passerelles entre la voix et la peinture.

 

Au cours de ces séances, nous avons vécu des grands et très beaux moments avec des personnes très atteintes dans l'estime d'elles mêmes.

 

 

Puis parallèlement, poursuivants des ateliers avec des amateurs de chant, je continuais à creuser la question de la création de mélodies personnelles, de chants spontanés avec toujours en priorité le plaisir de partager des chants à plusieurs voix. Les ateliers s'organisent toujours entre création, respiration et chants écrits. Au cours d'autres stages organisés en Grèce notamment, ma pratique s'enrichit du yoga grâce à des stages pluri disciplinaires avec Michèle Cotens et Laurianne Félicité.

 

Puis le land'Art et la création plastique ont eux aussi pris leur place dans certains stages et donc contribué à colorer ma recherche.

 

 

 

 

En chemin vers la source

 

 

 

Fort de toutes ces expériences pédagogiques et des performances, créations de spectacles, rencontres avec des artistes étrangers etc... je souhaite poursuivre ma recherche mais cette fois-ci avec un public d'enfants. Au début de ma vie professionnelle, j'ai travaille avec des enfants mais le caractère obligatoire des activités que devaient pratiquer les enfants m'a vite orienté vers des publics qui choisissaient leur activité et qui venaient de leur plein gré.

 

Aujourd'hui ce qui m'intéresse dans ce projet, c'est tenter d'inventer avec les enfants, sans obligation de résultats. La seule obligation que je me donne et qui sera donc mon objectif prioritaire c'est impulser la créativité.

 

Amener donc l'enfant à oser jouer avec sa voix pour une acceptation de ce qu'il est lui avec ce qui le caractérise le plus intimement : sa propre voix.

 

En espérant secrètement que tous ces jeux vocaux, que tous ces exercices, ces chants, ces créations seul, en duo, en trio, en groupe amènent l'enfant à prendre sa place et travailler de manière ludique à toujours plus d'estime de soi.

 

 

Les séances s'organiseront donc au début surtout par des jeux autour du corps et de la voix ; associer toujours le corps avec la voix ; et pour cela il nous faudra aborder la dissociation du corps et de la voix pour bien comprendre les liens entre les deux et la nécessité de l'harmonie du corps et de la voix.

 

Puis explorer sa voix dans toute les palettes. Oublier et refuser même l'idée qu'il existe des belles voix, et des voix laides, moches ou même fausses.

 

Chacun a une voix, et elle a beaucoup à nous dire mais encore faut-il la connaître.

 

Aussi nous partirons de toute les manières possibles à la découverte et conquête de notre voix.

 

Elle nous surprendra, elle nous amusera, elle pourra même nous effrayer, nous émouvoir enfin elle nous emmènera vers un voyage sonore inconnu.

 

Au cours de nos explorations, nous apprendrons des chants du monde. En effet mon parcours depuis que j'ai commencé à chanter ne peut se dissocier de cette idée maitresse. Créer des ponts entre les pays, les cultures est une partie de moi même. Ce n'est que par la connaissance de l'autre que l'on peut vivre ensemble. Chanter la langue de l'autre se l'approprier pour un temps ; en italien, en espagnol, en anglais, en arabe, en japonais... nous rapproche de l'autre, de celui qui n'« est étranger que parce qu'on ne le connait pas encore ». Cela fait parti de ma conviction profonde et guide toute ma vie au delà de l'artistique pur. Les langues, les jeux vocaux à partir de mots à consonances lointaines feront parti de ma boite à outils et seront associés au chant.

 

Le choix des chants pourra être en lien avec les thèmes abordés en classe pour ainsi permettre à l'enfant dans le cadre de l'apprentissage d'un chant de se reposer, mais aussi de découvrir ce qui fait la musique. Une mélodie, un rythme, des silences, des bourdons. Nous explorerons différentes chansons pour que l'enfant puisse ensuite s'inspirer de ce qu'il aura appris pour inventer lui même des rythmes, des mélodies, des mots, des phrases et créer son propre chant.

 

Peut-être arriverons-nous alors à inventer des petites pièces sonores que l'on enregistrera et qui petit à petit formeront notre matière, notre voyage sonore .

 

Aux enfants, avec toute l'équipe, de trouver des thèmes, des supports écrits, picturaux, vidéo qui nous amènerons dans tout ce parcours de création.

 

Toutes ces séances seront rythmées par des moments collectifs, des moments seul, à deux, à trois, des demi-groupes. Chanter seul à deux à trois en groupe correspond à une expérience différente à chaque fois riche d'enseignement sur la place à trouver au sein d'un groupe.

 

Je souhaite dans ce projet dès que cela sera possible associer les phrases, les textes que les enfants produiront en classe. Leurs dessins, le matériel pédagogique utilisé par les enseignants pourra toujours si cela nous semble opportun être réutilisé dans les ateliers de pratique du chant. Tous les ponts et passerelles que l'on pourra envisager seront des éléments de plus pour permettre à l'enfant d'intégrer cet atelier dans son parcours global de scolarité et d'intégrer l'Art à l'école.

 

Les séances se nourriront une fois sur l'autre des apports des enfants et s'orienteront en fonction des enfants plus vers la création,

l'apprentissage ou la respiration.

 

L'objectif serait, que tout au long des ateliers nous puissions régulièrement enregistrer les improvisations (mais seulement lorsque les séances auront bien démarré et qu'une confiance réciproque sera installée). Ces enregistrements permettront de garder des traces de nos explorations. "


Gilles Constant

Compositeur et musicien multi instrumentiste.  Il Compose des oeuvres à Quatre voix pour les choeurs qu'il dirige. Ex Membre de la Fanfare Jo Bithume (flûte traversière et piccolo).
Il participe à de nombreux spectacles dans lequel il joue, compose ....

 

Gilles Constant, monte une chorale qui depuis 20 ans n'a cessé d'augmenter en effectif :

La chorale "Canta-Koumé".

 

Chorales:

 Les mercredi à Sorges à 20H30

 et les jeudi à Gennes à 20H30.

 

 

Créations sonores auprès de Médiaclap